Portraits

Cédric Jeanneret, créateur de négawatts

Cédric Jeanneret
Ce qui frappe le plus lors d'une rencontre avec Cédric Jeanneret, créateur de l'ambitieux programme éco21 des SIG (Services industriels de Genève), c’est l'originalité et la cohérence de son discours. «Cela coûte moins cher de produire des négawatts – c'est-à-dire d'économiser des watts – que de produire ou d'acheter de l'énergie. Il est crucial aujourd'hui de maîtriser la demande et le rôle d'un fournisseur d'électricité comme les SIG n'est pas de vendre toujours plus à ses clients, mais de leur offrir l'énergie durable dont ils ont besoin et d'être pour eux un partenaire fiable.»

«Quand il s'agit d'énergie, souligne-t-il, ingénieurs et consommateurs ne parlent pas le même langage.» L'énergie est d'ailleurs si aisément et immédiatement accessible que le grand public en oublie les immenses enjeux qu'elle recèle. Pour préparer l'avenir énergétique, il s'agit de créer des ponts entre le monde des ingénieurs et celui des humains. Et là, Cédric Jeanneret est l'homme de la situation.

Ingénieur, travailleur social et titulaire d’un master en systèmes énergétiques de l'EPFL, il a animé dès 1990 des camps énergie pour faire prendre conscience aux enfants de notre dépendance vis-à-vis de la nature. Puis, après une dizaine d'années en tant que conseiller scientifique, il a fondé l'association Terrawatt dont il a pris la tête, explorant les solutions pour maîtriser la demande énergétique et les énergies renouvelables.

De 2008 à 2012, il a dirigé éco21 et rarement poste a semblé si bien taillé à la mesure de son détenteur. L'homme est disponible, cordial et franc; il donne volontiers de son temps pour expliquer sa philosophie et décrit sans détour les expériences et les difficultés rencontrées au cours de cette aventure de grande envergure. Expert rattaché à la direction de SIG, il œuvre aujourd’hui à la diffusion de programmes de maîtrise de la demande d’énergie aux niveaux suisse et européen et contribue notamment à la stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

Entouré d'une solide équipe, Cédric Jeanneret a sculpté éco21 selon ses convictions et ses compétences techniques et pédagogiques. Considérant que l’énergie est un domaine complexe et difficile d’accès pour le grand public, il a conçu un programme d'économies clair et cohérent, avec des bénéfices facilement compréhensibles pour le client – en bref, éco21 est un facilitateur pour amener les gens à faire des économies d'énergie. Chaque action se décline sur trois niveaux: incitations financières, accompagnement et communication. Ce sont ces ingrédients-là, combinés de main de maître, qui font le succès d'éco21.

Jean-Marc Ducotterd, la locomotive énergétique d'Orbe

Jean-Marc Ducotterd
Enthousiaste et chaleureux, le chef de service du CUBE et délégué à l'énergie de la commune d'Orbe fourmille de projets pour réduire l'impact environnemental de sa ville.

Après un apprentissage de mécanicien électronicien, Jean-Marc Ducotterd se spécialise dans les télécommunications. Entré dans la vie professionnelle, il poursuit sa formation dans les domaines techniques et en gestion de projets, et gravit les échelons jusqu'à accéder au poste de directeur d'agence chez TSA. Il n'en oublie pas sa sensibilité par rapport à l'environnement et se forme en autodidacte dans les domaines des énergies, en particulier celles issues de sources renouvelables.

Pour compléter ce pont entre ses compétences professionnelles et le monde de l'environnement, Jean-Marc suit la formation continue de conseiller en environnement donnée par le WWF. Puis, lorsque la commune d'Orbe créé le poste de conseiller technique et délégué à l’énergie, le municipal responsable fait appel à lui. Jean-Marc Ducotterd obtient le travail, qui semble taillé à sa mesure. Après une année et demie déjà, il est promu chef de service, une fonction qui lui donne les moyens de réaliser ses ambitions énergétiques.

Depuis qu'il est en place, Orbe a obtenu le label Cité de l'énergie, mis en place de nombreuses mesures pour économiser l'énergie et commencé à appliquer le logiciel Quartiers durables pour le calcul de la durabilité des plans partiels d'affectation. A la demande de l'organe législatif, un Agenda 21 a été mis en place sous sa conduite. N'ayant aucune intention de s'arrêter en si bon chemin, il rêve de construire un quartier véritablement durable, aimerait poursuivre le développement d'une filière bois-énergie pour mieux exploiter le bois de la région et vise le label Cité de l'énergie Gold.

Finalement, un portrait de Jean-Marc Ducotterd qui ne mentionne pas la place qu'occupent les tortues dans sa vie serait bien incomplet. Passionné de reptiles depuis son enfance, il a cofondé le centre de Protection et Récupération de Tortues (PRT) à Chavornay en 1994. Depuis, l'établissement a recueilli 6'000 tortues et participe à la sauvegarde de la seule tortue indigène de Suisse, la cistude.

Fichier attachéTaille
portrait_c-jeanneret.jpg422.56 Ko
portrait_jm-ducotterd.jpg109.04 Ko